Mali


01 Juillet 2015. L'évolution de la situation dans ce pays est plus qu'incertaine.
Je vous déconseille de faire du tourisme au Mali.

2005. Le Mali est un pays coincé entre la Mauritanie, le Sénégal, l' Algérie, le Burkina, la Cote d' Ivoire et la Guinée. Donc pas de débouché sur la mer et pas non plus d' industrie. Tout est importé, ce qui rend la vie chère. On y parle le français et le bambara, 90%des maliens sont musulmans et cette religion est même entrain de s' implanter chez les Dogons, traditionnellement animiste. Les mobylettes et le vieux parc automobile engendrent une pollution dans les villes qui rend l' air irrespirable. Comme partout en Afrique les requins de l 'industrie téléphonique ont débarqués et chaque malien veut un portable même s' il n' a rien à manger. Les ONG foisonnent un peu partout et le pire, comme l' UNISSEF, côtoie le meilleur. Le pays pourraient produire beaucoup plus si des pompes étaient fournies aux cultivateurs le long des fleuves Niger et Sénégal. Ils pourraient cultivés sur une bande de 100m de large au lieu des 20 actuels. Idem pour le célèbre poisson du fleuve, le "capitain", si on les aidait à le conditionner sur place.
Le tourisme est donc la seule manne financière, mais son développement n' est pas sans poser problème: Un millier de visiteurs par jour à Sanghaa en pleine saison et certains qui veulent une baignoire et de l' eau chaude...
Coté bons points, le gouvernement s' efforce de combattre la corruption et les procès se multiplient. Fini les policiers qui verbalisaient pour usure de la chaussée lorsque l' on faisait le tour complet d' un rond-point. Les infrastructures routières se développent: la route reliant Kidira à Kayes est presque finie et il reste une centaine de kms à goudronnée pour rejoindre Kayes à Bamako.
Généralement pour aller au Mali depuis la Mauritanie, on emprunte la route de l' Espoir et à partir d'Ayoun el Atrouss on rejoint Bamako par Nioro, ou à partir de Néma on rejoint Segou par Nara. J' ai choisi cette fois-ci de passer par le Sénégal. Seul et avec une moto de près de 200Kg, c' était la route la plus facile. Le passage à Rosso est toujours une sinécure et je conseille donc de passer par Matam beaucoup plus cool
Enfin pour tous ceux qui souhaitent aller visiter le pays Dogon, achetez un vol sec chez Point Afrique mais organisez votre séjour et le reste sur place, vous paierez beaucoup moins cher et vous participerez au développement durable de tous les acteurs économiques. Je vous joinds une carte du pays Dogon à la fin de l' album.


carte Kidira Kayes Bamako Segou Mopti Endé

 

 

Kidira
Kidira
frontière
village
Kayes Kayes Les chutes de Felou
Les chutes de Félou Les chutes de Felou Les chutes de Felou Les chutes de Felou Les chutes de Felou
Les chutes de Felou Les chutes de Felou Les chutes de Felou Les chutes de Felou Les chutes de Felou
Les chutes de Felou Les chutes de Felou Les chutes de Felou Les chutes de Felou Les chutes de Felou
Les chutes de Felou Les chutes de Felou Les chutes de Felou Les chutes de Felou train
le train le train le train le train le train
le train le train le train le train le train
le train le train le train le train le train
le train le train le train village Peul village Peul
manguier Caty Caty Bamako Bamako
gare de Bamako Bamako Bamako Bamako Bamako Bamako
Bamako Bamako Segou Segou Segou Segou
Segou Segou Segou Segou Segou
Segou Segou Segou Segou Segou
Segou Segou Segou Segou Segou
Segou Segou Segou Segou Segou
Segou Segou Segou Segou Segou
Segou Segou Segou Segou Segou
Segou Segou Segou Segou Segou
Segou Segou Segou Segou Segou
Suite de l'album du Mali

retourhaut de pagesuivant